Réponse oiseau mystère xx-1.

Epervier d’Europe Accipiter nisus.

Jeudi 19 avril 2018, par Daniel Pareuil // Oiseaux mystère de Daniel

Je vous prie de m’excuser pour ce retard à vous fournir la réponse. Quelques petits tracas auxquels il faut faire face mais qui imposent néanmoins des priorités.

En fait, ma fidèle correctrice et moi-même n’avions guère d’inquiétudes à vous tenir en haleine, car votre détermination dans vos réponses était bien présente.

Bravo à Catherine, Jean-Jacques et Alain, pour avoir reconnu la femelle d’Epervier d’Europe sur la photo de l’oiseau mystère xx-1.

L’oiseau mystère xx-1 est une femelle d’Epervier d’Europe Accipiter nisus.

Il y a risque de confusion avec un Autour des palombes Accipiter gentilis, mais elle peut être évitée en ayant en tête quelques critères, car l’observation est souvent brève.

La taille de l’oiseau, quand elle peut être appréciée, est un de ceux-là.

En effet, le mâle d’Epervier d’Europe est du gabarit d’un Faucon crécerelle Falco tinnunculus. Et la femelle d’Autour des palombes, plus grande que le mâle, est de la taille d’une Buse variable Buteo buteo.

La taille de la femelle d’Epervier d’Europe est plus importante que celle du mâle d’Epervier d’Europe et proche de celle du mâle d’Autour des palombes.

Sur la photo de l’oiseau mystère xx-1, les poteaux du séchoir à linge pouvaient aider à faire cette estimation.

D’une manière générale, la silhouette de l’Autour des palombes est plus trapue que celle de l’Epervier d’Europe.

Autre critère important : la forme de l’extrémité de la queue (celle-ci n’était pas visible sur la photo de l’oiseau mystère xx-1).

- Chez l’Epervier d’Europe, les coins de l’extrémité de la queue sont à angles droits.

- Chez l’Autour des palombes, les coins de l’extrémité de la queue sont arrondis.

Regardons maintenant les colorations des parties supérieures, puis les rayures ou stries de la poitrine.

Colorations des parties supérieures pour l’Epervier d’Europe :

- brun avec des nuances brun-roux pour le juvénile.

- gris à reflets bruns pour la femelle.

- gris bleu à gris ardoisé foncé pour le mâle.

On peut noter également que la femelle possède un net sourcil clair, et que le mâle a la poitrine et les joues rousses.

L’iris de l’œil chez la femelle est plus jaune que chez le juvénile.

Colorations des parties supérieures pour l’Autour des Palombes :

- brun foncé pour le juvénile et l’immature.

- gris teinté de brun pour la femelle.

- gris teinté de bleu pour le mâle.

A tous les âges, l’Autour des palombes possède un sourcil blanc.

Rayures ou stries de la poitrine chez l’Epervier d’Europe.

- discontinues chez le juvénile avec des stries longitudinales dans le haut de la poitrine.

- poitrine barrée régulièrement (ligne de stries transversales et continues) chez les adultes. (Coloration rousse chez le mâle, brune chez la femelle).

Rayures ou stries de la poitrine chez l’Autour des palombes.

- Stries longitudinales discontinues en forme de chevron sur la poitrine et le ventre pour le juvénile et l’immature (chez ce dernier ces stries s’épaississent).

- la poitrine et le ventre sont barrés (ligne de stries transversales et continues), grossièrement chez la femelle, finement chez le mâle.

Les vols de l’Epervier d’Europe et de l’Autour des palombes sont différents .

Celui de l’Autour des palombes est plus lourd, les battements d’ailes sont plus lents.

L’Autour des palombes chasse souvent à la cime des arbres, alors que l’Epervier d’Europe le fait fréquemment en vol rase-mottes épousant le relief du sol.

Généralement, l’Epervier d’Europe s’approche davantage des zones urbaines que l’Autour des palombes. Mais cela n’est pas une règle.

Voilà quelques éléments pour éviter la confusion entre Epervier d’Europe et Autour des palombes. Le plus difficile étant d’avoir un peu de temps d’observation.

Un autre candidat pouvant prêter à confusion est l’Epervier à pieds courts Accipiter brevipes. Il ressemble à l’Epervier d’Europe avec une queue davantage barrée, des ailes déployées plus pointues et des tarses et des doigts plus courts.

- juvénile brun, stries longitudinales discontinues sur le ventre et la poitrine (comme le juvénile d’Autour des palombes), iris sombre.

- le dimorphisme sexuel de par la taille est moins marqué chez les adultes qui par ailleurs, ont l’iris de l’œil rouge. La femelle n’a pas de sourcil clair et possède une ligne foncée sur la gorge. La pointe des ailes est noire à tout âge.

L’espèce niche dans le Sud-Est de l’Europe et hiverne en Afrique.

Lors du suivi de la migration au Bosphore l’espèce est bien visible.

Les confusions éventuelles de l’Epervier d’Europe avec le Faucon crécerelle, de même taille, concernent les observations en vol par vent fort.

L’Epervier d’Europe a des ailes arrondies, ce qui le distingue des Faucons qui ont des ailes pointues. En cas de vent fort, l’Epervier d’Europe replie en partie ses ailes, qui prennent une forme plus pointue tout en restant néanmoins plus large que celle des Faucons.

Vous pouvez revoir « Photos réponse 79-2 » pour en savoir davantage sur l’Epervier d’Europe.

Voici le lien :

http://www.lotnature.fr/spip.php?article1155

Bonne lecture et relecture !

A ceux qui guettent le retour des migrateurs et qui n’ont pas encore entendu le Rossignol philomèle Errithacus rubecula : Observé 1 adulte sur la boite à lettres du jardin de G.M. le 09/04/2018 !

Malgré le temps, ils passent !

A bientôt et avec plaisir.

Répondre à cet article

2 Messages de forum