Photos d’oiseau mystère 98-1.

Mercredi 31 janvier 2018, par Daniel Pareuil // Oiseaux mystère de Daniel

C’est reparti ! Avec les oiseaux d’eau ! Il faut bien dire qu’ils sont les seuls à profiter des inondations !

L’oiseau mystère 98-1 prend son essor ou, plus simplement, il s’étire pour être prêt au prochain décollage.

Bien sûr, dans cette position, il y a des critères d’identification qui sont partiellement masqués. Mais je vous rassure, il en reste !

La Capelière, Camargue (Arles) (13), le 18/03/2009, Daniel Pareuil.

Peut-être vais-je vous faire réviser ? Ah ! oui, l’oiseau mystère 93-1… !

A bientôt et avec plaisir.

Répondre à cet article

10 Messages de forum

  • Photos d’oiseau mystère 98-1. 1er février 21:18

    Bonjour,

    J’ai révisé … avec les fiches super détaillées de Daniel, c’est un régal.
    Critères d’identification : œil jaune, tête bien arrondie sur l’arriere, noire à reflets verts, cou noir, corps blanc (+ onglet pas visible mais vraisemblablement noir ?)
    Je pense avoir trouvé.
    Espèce hivernante pas très fréquente en Camargue et individu plutôt à la traîne quant à la migration. Ai-je vu juste ?
    Qu’en pensent les fidèles de l’oiseau-mystère ?

    Catherine Michels

    Répondre à ce message

    • Belle révision !
      Merci Catherine Michels pour votre réponse bien argumentée.
      Il s’agit bien d’une espèce hivernante, d’observation peu fréquente en Camargue.
      Il est vrai que l’onglet au bout du bec est difficile à distinguer sur la photo. C’est un critère important qui permet de détecter les hybrides, fréquents chez ce type d’espèce. Le fait de ne pas bien distinguer l’onglet, dans le cas de la photo, est, par contre un indice !
      Un autre critère, bien visible sur la photo, tout comme celui de l’arrière arrondi de la tête, n’a pas été mentionné…
      Un autre critère du plumage n’est pas visible sur la photo.
      A bientôt. Daniel Pareuil.

      Répondre à ce message

  • Photos d’oiseau mystère 98-1. 2 février 19:40, par M-L Vieille

    Bonsoir,
    Effectivement, la révision de l’oiseau-mystère 93 ramène au fuligule milouinan, mâle cette fois d’après la photo.
    Mais ce qui me laisse perplexe c’est ce ventre blanc (sale) qui remonte très haut vers le cou…
    M-L Vieille

    Répondre à ce message

    • Merci M.L. Vieille pour votre réponse.
      J’avoue que je n’avais pas fait attention au fait que le plumage blanc du ventre remontait en partie sur la poitrine.
      Cela ne fait pas partie des critères habituels d’identification de ces espèces.
      Est-ce un plumage nuptial incomplet ? Actuellement, je n’ai pas trouvé d’explication.
      C’est une bonne remarque. Bien sûr, toute explication est bienvenue, c’est toujours enrichissant.
      Je ne pense pas que cet élément intervienne dans l’identification de l’espèce.
      A bientôt. Daniel Pareuil.

      Répondre à ce message

      • Ce plumage m’avait aussi intriguée : adulte crasseux ou juvénile n’ayant pas encore son plumage définitif ?

        Le guide ornitho précise que les juvéniles ont presque, mais pas complètement, un plumage nuptial à la sortie de leur 1er hiver.
        Vu que les juvéniles sont bruns et que cet individu n’est pas des plus précoces, c’est peut-être un juvenile de F. milouinan, prêt au décollage pour le grand Nord ?
        Ce n’est pas un hybride milouinan x morillon car il aurait plus de noir au bout du bec, idem pour un hybride milouinan x morillon.
        Sinon, je ne vois pas quel autre critère visible peut permettre de trancher sur l’espece.

        A bientôt.
        Catherine

        Répondre à ce message

        • Il est probable que l’oiseau mystère 98-1 soit un adulte encore partiellement en plumage d’éclipse. (On peut s’inspirer du dessin "Mâle ad. en éclipse de Fuligule milouinan Aythya marila" du "Guide Ornitho".)

          Les juvéniles de ces espèces ressemblent davantage aux femelles dont le plumage, effectivement, est à dominance brune.

          Très bien pour les hybrides.

          Pour le critère visible…le bec.

          A bientôt. Daniel Pareuil.

          Répondre à ce message

      • Photos d’oiseau mystère 98-1. 3 février 19:22, par M-L Vieille

        Bonjour,
        A bien consulter le guide ornitho, je ne vois que le fuligule milouinan ou éventuellement le fuligule à tête noire qui correspondent à l’oiseau-mystère 93.
        Serait-ce un juvénile avec sa légère marque blanche à la base supérieure du bec ?
        M-L Vieille

        Répondre à ce message

        • Les mâles des Fuligules milouinan Aythya marila et à tête noire Aythya affinis peuvent se différencier. Le critère principal est visible sur la photo de l’oiseau mystère 98-1 et a déjà été évoqué par Catherine Michels.

          Le juvénile est à exclure : voir la dernière réponse à Catherine Michels.
          La légère marque blanche à la base supérieure du bec est plutôt de l’ordre du reflet.

          A bientôt. Daniel Pareuil.

          Répondre à ce message

          • Photos d’oiseau mystère 98-1. 4 février 18:12, par M-L Vieille

            Bonjour,
            Ce canard, qui a fait exprès de bouger lors de la photo au lieu de prendre la pause, ne nous facilite pas la recherche !
            En grossissant la photo, il me semble voir que le bec est plus clair à la base qu’à la pointe …. mais je ne suis pas plus avancée pour çà !
            Alors, je crois que je vais attendre la photo-réponse.
            M-L Vieille

            Répondre à ce message