Nourrissage hivernal : informations.

Mercredi 31 janvier 2018, par Daniel Pareuil // Oiseaux de France, dans le Lot (46)

Je voudrais profiter de la période de nourrissage hivernal pour attirer votre attention sur deux points.

Tout d’abord : Cette année, nous avons la chance de pouvoir observer des Grosbec casse-noyaux Coccothraustes coccothraustes, un peu partout en France. En fin d’hiver, à l’approche du printemps, le bec de l’oiseau, qui est couleur chair, va devenir gris bleu acier. L’espèce subira une poussée hormonale qui l’incitera à chasser ses congénères concurrents.

Le reflet de sa propre image, dans une vitre, est sans doute le concurrent qu’il lui faut évincer à tout prix. Le Grosbec casse-noyaux y met toute son énergie… et se fracasse sur la vitre. Quel dommage !

Mâle et femelle sont concernés par ce problème.

Attention donc aux fenêtres, vérandas… qui, à certaines heures de la journée, deviennent, avec les rayons du soleil, de véritables miroirs.

La parade n’est pas simple, car il s’agit d’un problème de réflexion lumineuse. Néanmoins un « rideau » semble avoir de l’effet.

Deuxième point : Après avoir constaté une belle arrivée de Mésanges noires Periparus ater hivernantes dans le département du Lot, j’ai pu également observer un à deux Sizerins flammés Carduelis flammea flamea sous les distributeurs de nourriture. Aussi, regardez bien vos groupes de Tarin des aulnes Carduelis spinus auxquels ils ressemblent. Vous aurez peut-être le plaisir de découvrir des Sizerins flammés !

La Bontat (Gramat) (46), le 23/01/2018, Daniel Pareuil.

Bonnes précautions (n’oubliez-pas la réflexion sur vos vitres), bonnes observations.

Répondre à cet article