Vous êtes ici: Accueil * Comptes-rendus des sorties de Lot Nature > Ballade naturaliste du 20 Mai 2007 dans la région de Cabrerets
Ballade naturaliste du 20 Mai 2007 dans la région de Cabrerets
Deuxiéme rendez-vous naturaliste du 3° Dimanche.
mardi 22 mai 2007, par Jean Pierre Jacob
Découvrir, nommer et admirer les plantes des vallées du Célé et de son affluent, la Sagne.
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Faible participation :

5 personnes le matin.

3 l’après midi.

D’autres manifestations nous ont concurrencé : les Journées Nature Midi Pyrénées dans le même secteur. Expo botanique à Cajarc.

Avantages : on a eu tout son temps pour déterminer, discuter, et photographier dans cette région voisine de sites Natura 2000 et de la ZNIEFF Haute et Moyenne Vallée de la Sagne.

Compte rendu imprimable et archivable.

Géologie sommaire

Le secteur de Cabrerets est en plein Causse : les calcaires karstifiés du Jurassique supérieur ( Ere Secondaire : 178 à 155 millions d’années), se sont déposés dans une mer peu profonde ; le soulèvement de la région et l’érosion par les rivières ont créé ensuite un paysage caractéristique de falaises continentales.

Le fond des vallées est occupé par des alluvions récentes.

Les falaises de la vallée du Célé au Sud de Cabrerets

IMAG0085.jpg flore du talus et du bord de route sec

Papaver somniferum, le Pavot,

Reseda luteola la Gaude, plante tinctoriale

Sedum telephium maximum, l’Orpin herbe-à-la-coupure, non fleuri

Campanula patula, la Campanule étalée

Coronilla scorpioides, la Coronille scopioide, une Fabacée en fleurs

Linaria supina, la Linaire couchée, à fleurs jaunes

Torilis arvensis purpurea, le Torilis des champs, fleuri, à confirmer

Saponaria ocymoides, la Saponaire de Montpellier, en touffes fleuries tout au long de l’excursion, y compris sur le bord de la route dans les gravillons.

Iberis amara, l’Iberis amer, en fleur et en fruit.

Silene nutans, le Silène penché, une Caryophyllacée un peu visqueuse dans le haut

Cardamine impatiens, la Cardamine impatiente, une Brassicacée des endroits frais (le Célé est voisin)

Chaerophyllum temulum le Cerfeuil penché, une Ombellifère

Laserpitium gallicum, le Laser de France , une Ombellifère fleurie

Acinos arvensis, le Calament acinos, Labiée à petite fleur violette

Desmazeria rigida, la Desmazerie rigide, Graminée des lieux secs

Orobanche minor l’Orobanche du trèfle

Orobanche hederae l’Orobanche du lierre, abondante ici.

une rareté :

Piptatherum virescens, le Millet verdâtre, graminée protégée (protection nationale)

les plantes en touffe de la falaise

Hormatophylla macrocarpa : les gros fruits de cette Brassicacée sont visibles

Silene saxifraga une Caryophyllacée bien fleurie

les oiseaux autour de la falaise

Hirondelles des rochers

Choucas

Milans noirs abondants

Le village de Cabrerets

les murs des maisons et des jardins

Sedum dasyphyllum , l’Orpin à feuilles épaisses, un peu bleuâtre, fleuri, sur les joints et au sol

Mycelis muralis, la Laitue des murs

Pariétaria officinalis, la Pariétaire officinale

Cymbalaria muralis, la Linaire cymbalaire

le bord de la rivière dans le village IMAG0081.jpg Scrophularia auriculata, la Scrofulaire aquatique

en face du parking du potier, la base des falaises avec le rocher en gradins, on a sur quelques mètres un jardin de rocaille naturel abondamment fleuri, à admirer sans réserves.

Hippocrepis comosa, l’Hippocrépide à toupet,

Anthyllis vulneraria, subsp vulneraria, l’Anthyllide vulnéraire à fleurs jaunes

Convolvulus cantabrica, le Liseron cantabrique, non volubile, à fleurs roses

Ophrys apifera, l’Ophrys abeille

Orlaya grandiflora, l’Orlaya à grandes fleurs, (lors de la préparation de l’excursion, nous avions remarqué un peu plus loin une magnifique bordure de cette superbe Ombellifère blanche le long de la montée sur la route de Livernon : paysage végétal étonnant sur plusieurs centaines de métres)

Campanula erinus, une minuscule Campanule à très petites fleurs

La vallée de la Sagne

arrêt n°1 : lisière forestière

IMAG0066-2.jpg Centaurea triumfetti subsp lugdunensis, la Centaurée de Lyon

Lathyrus niger, la Gesse noire

Anthericum liliago, la Phalangère à fleurs de lis

Asclepias vincetoxicum, le Dompte-venin, fleuri

Ornithogalum pyrenaicum, l’Ornithogale des Pyrénées, l’Aspergette

Ornithogalum umbellatum, la Dame d’Onze heures

Polygonatum odoratum, le Sceau-de-Salomon odorant

talus de la route à la limite d’un champ cultivé

Thalictrum minus, le petit Pigamon, une curieuse Renonculacée

Lamiastrum galeobdolon, le Lamier jaune

prairie au bord de la rivière

Heracleum sphondylium subsp.sibiricum, la grande Berce de Lecocq, à fleurs jaune-verdâtre, Ombellifère endémique de la France centrale et ouest.

arrêt n°2 : bord rocheux de la route en rive gauche

IMAG0068-2.jpg

Euphorbia duvalii, l’Euphorbe de Duval, une Euphorbe endémique du Sud de la France.

Arenaria serpyllifolia, l’Arenaria à feuilles de Serpolet

Teucrium botrys, la Germandrée botryde

Mercurialis huetii, la Mercuriale de Huet

Ajuga chamaepytis, la Bugle petit-pin

Helianthemum apenninum, l’Hélianthème des Apennins

Althea hirsuta, la Guimauve hérissée

Asplenium ruta muraria, l’Asplenium Rue-de-muraille, une Fougère

nouvelle station de Piptatherum virescens, le Millet verdâtre

arrêt n°3 lavoir et bord de route

Euphorbia brittingeri, l’Euphorbe verruqueuse en fleurs et en fruits,

puis chemin ombragé en bordure de forêt, rive droite :

IMAG0071.jpg

Euphorbia amygdaloides, l’Euphorbe des bois

Ribes alpinum, le Groseiller des Alpes, avec fruits

Lonicera xylosteum , le Chévrefeuille camerisier, démarrage des fruits

Cornus sanguinea, le Cornouiller sanguin, fleuri

Prairie de bord des eaux

Hesperis matronalis, la Julienne des Dames

Valeriana procurrens, la Véronique officinale

Carrière de castine en exploitation

IMAG0074.jpg

avec deux plantes de terres remuées :

Tussilago farfara, le Tussilage Pas d’âne en feuilles

Galeopsis angustifolia, le Galeopsis à feuilles étroites non fleuri

Animaux

2 petits Bousiers noirs (Sisyphus schaefferi ?) roulant ensemble une boule de la taille d’un gros pois.

Un serpent en lisière : probablement Elaphe longissima

IMAG0076.jpg

La Trichie commune, Trichius rosaceus sur Hesperis matronalis

lors de la reconnaissance de l’excursion, un Grand Paon de nuit mort

Rubriques
+ artícles de...