Vous êtes ici: Accueil * Biodiversité 2010 : recensement, connaissance * Biodiversité en France : état, travaux etc… > Biodiversité du Lot : attention aux écosystémes particuliers du réseau (...)
Biodiversité du Lot : attention aux écosystémes particuliers du réseau souterrain de l’Ouysse
mardi 20 juillet 2010, par Jean Pierre Jacob
Un article dans la Semaine du Lot n°724 page 10 présente sous le titre "Polémique autour du gouffre des Vitarelles" le probléme posé par la mise en fonctionnement du forage du Bret en début Juillet 2010. Ce qui permettrait une descente plus facile de spéléologues plus nombreux dans un écosystéme mal connu et fragile.
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Situation du probléme : cartes et coupe souterraine

Cours de l'Ouysse JLOb

Cours de l’Ouysse. Carte J.Luc Obereiner

Carte JC Coustou

Rivière souterraine des Vitarelles.Carte J.C.Coustou

Coupe JC Coustou

Coupe souterraine J.C Coustou

Une présentation des travaux en cours sur le site du Comité départemental de Spéléologie, CDS46

Un article récent et des photos On y apprend entre autres qu’il y a un projet ancien de réserve naturelle souterraine de la rivière de l’Ouysse.

Rappelons que le forage des Vitarelles datant du sauvetage des spéléologues de 1999 est la propriété actuelle du CDS46

On y lit sans autres précisions qu’une fois le forage aménagé, le CDS envisage une amorce de régulation de fréquentation pour les différents clubs locaux. Rappelons que le CDS est une association de protection de la nature reconnue.

Une demande d’une gestion publique du forage par le Président du Comité Scientifique et de Prospective du PNRCQ

Jean Luc Obereiner, président de l’Association Quercy Recherche et du Comité scientifique et de prospective du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy attire dans une lettre l’attention du préfet sur la nécessité d’éviter la répétition d’un sauvetage comparable en coût au sauvetage de 1999 en réglementant le nouvel accés ainsi facilité à la rivière souterraine et préconise la mise en place rapide d’un Espace Naturel Sensible.

Lot Nature, dont c’est la mission, se doit en plus d’attirer particulièrement l’attention sur la faune souterraine originale de la rivière souterraine, et sur la nécessité de veiiler sur les espèces endémiques qui doivent certainement y vivre .

Actualité dans la Dépêche du Jeudi 8 Juillet 2010

Le sujet fait le titre en première page du quotidien. Un article illustré avec des informations détaillées lui est consacré

Actualité dans la Dépêche du mardi 20 Juillet 2010

En première page du cahier Lot, un titre "Encadrer l’accés aux Vitarelles" pour annoncer l’article page 20 titré "Forage des Vitarelles : vers une convention d’utilisation

Lot Nature relève avec un intérêt certain la phrase suivante, extraite de la mise au point du directeur de cabinet du Préfet formant une grande partie de l’article

"L’objectif de cette utilisation est une meilleure connaissance hydrologique, ainsi que l’étude de la biodiversité et un intérêt archéologique avec la recherche d’éventuelles traces animales ou humaines, via des missions ponctuelles ."

Plus énigmatique, l’administration préfectorale soutient des "actions pédagogiques du CDS46 auprès des collégiens visant à leur faire découvrir le monde souterrain dans le département afin de les sensibiliser davantage à l’écologie".

A suivre, ces projets pédagogiques avec des jeunes dans une future Réserve naturelle

Du style de ceux organisés dans la réserve naturelle de Hautecourt peut-être.

L’accés du Puits du Bret vient d’être réglementé : le réglement sur le site du CDS46

Rubriques
+ artícles de...