Vous êtes ici: Accueil * 4 Saisons : jour par jour sur le terrain, des observations. Printemps > Ulmus campestris, l’orme champêtre
Ulmaceae
Ulmus campestris, l’orme champêtre
Un de ses prédateurs, ses alliés…
lundi 21 juin 2010, par Jean-Jacques Lacroix
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

L’Orme continue sa lutte contre la terrible maladie de la Graphiose qui le tue, souvent en août, lorsque les canaux de sève sont obturés par le cératocystis ulmi, champignon introduit dans son système vasculaire par la ponte du scolyte(petit coléoptère xylophage) ; et c’est tant mieux car un jour peut-être parmi les petits ormes survivants (les scolytes délaissent les sujets jeunes même arrivés à maturité) et capables de se reproduire avant l’attaque de la maladie, il se trouvera une résistance. Si la graphiose de l’orme est fatale, hélas,ce n’est pas la seule adversité qu’il doit combattre ! Cette année ,particulièrement propice, l’orme voisin est envahi d’une galle en forme d’urne renversée(provoquée par un puceron gris Byrsocrypta ulmi)… mais voici un allié inattendu, parfois deux, qui croque l’urne et son contenu sans plus de procès (goût sucré sans doute,je n’ai pas vérifié !).

Les urnes sont percées d’une ouverture latérale pour la sortie des pucerons.

Les autres alliés (intéressés) sont les mésanges et les chardonnerets qui percent ou agrandissent la porte (de sortie) pour avoir accès aux pucerons.

De la même famille de pucerons une attaque sur pétiole foliaire de peuplier. cécidies sur feuilles orme Feuilles infestées de cécidies(galles,urnes) Ecureuil roux Ecureuil roux Longue vie aux Ormes et à la coalition naturelle végétale et animale qui limite les invasions et merci aux pucerons ainsi qu’à l’orme de nourrir ce petit monde ! Un peu plus ici.

Rubriques
+ artícles de...