Vous êtes ici: Accueil * Comptes-rendus des sorties de Lot Nature > Le Mont St Cyr, dans la nature, au dessus de Cahors
Avec le CAUE, le GADEL, l’ONCFS et Lot Nature,
Le Mont St Cyr, dans la nature, au dessus de Cahors
le 6 Juin 2009 : une journée découverte.
dimanche 14 juin 2009, par Jean Pierre Jacob, Lot nature , Wilfried Ratel
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Le samedi 6 juin, s’est déroulée une journée écologique de nettoyage du Mont Saint-Cyr pilotée par la ville de Cahors qui concrétise ainsi l’une des missions de l’Agenda 21 mis en œuvre par la communauté de communes du Pays de Cahors.

Un article de la Dépêche du 28 Mai 2009 présente le cadre général

Le programme de cette journée prévoyait des animations sur le thème du développement durable.

L’après midi, le CAUE 46, l’ONCFS 46, le GADEL et Lot Nature intervenaient en commun devant un public composé d’adultes et d’enfants.

Les quatre intervenants

Chaque intervenant s’est présenté

CAUE 46 (Mathieu Larribe)

ONCFS 46(Jean Christophe Boisguérin),

GADEL (Jacques Philbert),

et Lot nature (Wilfried Ratel)

Paysage : histoire et géologie

Mathieu Larribe, architecte paysagiste au CAUE 46 a rappelé l’histoire et la géologie du site ; il a fait découvrir l’organisation du paysage du Mont-St-Cyr.

Milieu naturel : flore d’une pelouse calcicole

Wilfrid Ratel est intervenu ensuite :

ce qu’est une pelouse calcicole,

sa richesse, son évolution naturelle,

les espèces composant ce milieu naturel,

dpnt des espèces dites déterminantes pour les ZNIEFF et/ou rares :

observations de

Bupleurum baldense, le Buplévre du Mont Baldo

Carduncellus mitissimus, la Cardoncelle molle

Catananche caerulea, la Cupidone

Artemisia alba, l’Armoise camphrée,

Linum austriacum subsp. collinum , le Lin des collines

Plantago sempervirens, le Plantain toujours vert

Les enfants présents ont pu sentir et toucher différentes plantes :

Thymus serpyllum, le Serpolet

Artemisia alba, l’Armoise camphrée ou armoise blanche

Bituminaria bituminosa, la Psoralée à odeur de bitume

Sambucus ebulus, le Sureau Yéble

Eryngium campestre, le Panicaut des champs ou Chardon roulant,

Rubia peregrina, la Garance voyageuse

Notons que les adultes présents ont bien aimé aussi cette séquence.

Les pelouses calcicoles sont toujours riches en Orchidées

Ce fut donc l’occasion de découvrir

Himantoglossum hircinum, l’Orchis bouc,

Anacamptis pyramidalis, l’Orchis pyramidal

Ophrys apifera typique, l’Ophrys abeille,

Ophrys apifera var. trollii, une variété à sépales blancs

Une démonstration de fécondation des Ophrys est aussi effectuée ;

La réalisation en cours d’un inventaire et d’une cartographie des Orchidées du Lot par Lot nature est alors évoquée.

Milieu naturel : Faune sauvage

l’ONCFS : on ne peut pas faire n’importe quoi.

Technicien supérieur de l’environnement, Jean-Christophe Boisguerin rappelle quelques points de législation à connaitre, avant de faire découvrir la faune sauvage avec Wilfried Ratel

- la réglementation sur les espèces protégées,

- déplacements des véhicules motorisés sur les espaces naturels.

Lot Nature et ONCFS : découvertes des animaux

1) observations sur la pelouse du monde animal :

- différence entre Criquets et Sauterelles,

- observation de Grillon champêtre (différence entre mâles et femelles),

- observation de Coléoptères sur les fleurs,

- différentes espèces de Lépidoptères

(un atlas des papillons de jour de Midi Pyrénées est en cours de réalisation)

- observation d’Ascalaphes,

- observation de têtards de Crapaud commun dans une mare,

- observation d’une Couleuvre verte-et-jaune écrasée sur la route

(différence entre couleuvre et vipère, espèces protégées, et aliment de base du Circaète-Jean-le-Blanc)

2) pelotes de réjection des Rapaces :

- les pelotes de réjection de rapaces (pourquoi font-ils des pelotes, ce qu’il y a dedans)

- réalisation en cours d’un atlas des mammifères de Midi Pyrénées

- observations des différences entre les micros-mammifères (notamment insectivores et rongeurs) grâce aux crânes

3) Les murets en pierres-sèches : différentes espèces de Gastéropodes

- différence entre le petit-gris et l’ Escargot de Bourgogne,

- législation pour le ramassage,

- distinction entre jeunes et adultes.

Les photos ont été prises par Jacques Philbert
Rubriques
+ artícles de...