Vous êtes ici: Accueil * Oiseaux du Lot > Lecture de bagues et leur retour.
Lecture de bagues et leur retour.
mardi 17 mars 2009, par Daniel Pareuil
Avec les progrès de la photo numérique et particulièrement la digiscopie*, il est possible, de lire, à distance des « bagues couleurs » placées sur les pattes des oiseaux.
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Ceci peut se faire également avec un télescope terrestre.

Il faut noter :

- la couleur des bagues ou du drapeau,

- leurs positions sur les pattes de l’oiseau :

tarse droit ou gauche (bas de la patte visible),

tibia droit ou gauche (haut de la patte visible),

- les caractères et la couleur des écritures figurant sur les bagues,

- la présence d’une bague métallique et sa position sur les pattes de l’oiseau.

En aucun cas, le photographe ne doit déranger l’oiseau sur son lieu de vie.

Une fois la lecture réalisée, il faut chercher sur le site www.cr-birding.be/, les coordonnées du programme de baguage et transmettre la donnée aux gestionnaires. Si vous en faites la demande, ils vous communiqueront, le lieu de baguage et le suivi de l’oiseau. (Attention, il faut utiliser la langue anglaise)

Prenons un exemple : Ce goéland cendré Larus canus, bagué, poussin, dans le port pétrolier de Hambourg. J’ai pu lire la bague de l’oiseau, hivernant de première année à Gujan-Mestras (Bassin d’Arcachon) (33) le 19 /01/2008 : bague de couleur blanche, marquée A265 (écriture noire) au tarse droit. L’oiseau possède une bague métallique non lue, au tarse gauche.

Les bagueurs allemands, m’ont remercié pour la donnée. Ils m’ont communiqué le lieu et la date de baguage : 13/07/2007. Ils m’ont également transmis les trois lectures de bague de cet oiseau, faites cette année, à Gujan-Mestras (Bassin d’Arcachon) (33) les 23/01/2009, 20/02/2009, 28/02/2009.

Echange sympathique et enrichissant.

Une petite anecdote ! au cours de l’hiver 2006, j’ai réussi à lire, aux jumelles, la bague métallique d’une femelle Tarin des aulnes Carduelis spinus qui venait sur le bord de la fenêtre. J’ai mis huit jours pour y parvenir ! Par chance la bague était terne et tournait à chaque mouvement de l’oiseau. A la même époque, je n’ai pas réussi à lire celle d’une Mésange bleue Parus caeruleus, car elle était brillante et peu mobile. La femelle Tarin des aulnes Carduelis spinus avait été baguée en Tchéquie.

Nota : Dans le cas de lecture ou de reprise de bague métallique, il faut transmettre l’information à crbpo@mnhn.fr ( C.R.B.P.O. Centre de Recherches Biologiques des Populations d’Oiseaux .)

* digiscopie : dispositif utilisant un télescope terrestre et un appareil photo numérique. (Voir par exemple le site www.ouessant-digiscoping.fr.)

Rubriques
+ artícles de...