Publication des dates de fermeture
Chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau, oies et limicoles.
Journal officiel du 21 Janvier 2009 et du 3 Février 2009
mardi 3 février 2009, par Jean Pierre Jacob
F.N.E. : information
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email
Les dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau viennent d’être publiées (trois arrêtés du 19 janvier 2009).

Elles s’échelonnent entre le 31 janvier (Vanneau huppé, Canard colvert. Canard chipeau et Alouette des champs), le 1er février (les oies), le 8 février (les limicoles), le 10 février (les autres canards de surface et les canards plongeurs, les rallidés, les pigeons et les turdidés) et le 20 février (Caille des blés, Bécasse des bois, Tourterelle turque et Tourterelle des bois).

Les textes peuvent être téléchargés sur Légifrance (J.O. du 21 janvier et du 3 Février 2009).

+Arrêté du 19 janvier 2009 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau, hormis les limicoles et les oies

+Arrêté du 19 janvier 2009 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oies pour 2009

+Arrêté du 19 janvier 2009 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux limicoles pour 2009

Attention modification : J.O. du 03 Février 2009

+ Arrêté du 2 Février 2009 modifiant pour la campagne de chasse 2008-2009 la date de fermeture de la chasse de certaines espèces de canards de surface

1 Message
  • > > Chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau, oies et limicoles. / 22 janvier 2009 09:25 / par Marc Esslinger
    Il y a des choses comme ça qui m’échappent complètement ! Pourquoi peut-on chasser la Tourterelle des bois et la Caille des blés jusqu’au 20 février alors qu’à cette date là, normalement elles sont encore en Afrique (subsaharienne pour la première, du nord pour l’autre) ??? A-t-on l’espoir de les voir revenir plus tôt à cause du changement climatique ? Souhaite-t-on pouvoir canarder les toutes premières arrivantes qui ne se sont pas encore reproduites ? Ou bien souhaite-t-on éliminer les rarissimes individus qui auraient eu la mauvaise idée de passer l’hiver en France ? Non, décidément, ceux qui pondent les dates de fermeture ont certainement des éléments qui échappent au premier ornithologue venu…

    Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...