Vous êtes ici: Accueil * Botanique du Lot. Histoire de la Botanique lotoise et régionale > L’herbier d’Antoine Bras est vendu : il sort de France, reste en Europe, mais (...)
L’herbier d’Antoine Bras est vendu : il sort de France, reste en Europe, mais la vente est contestée.
Lire les détails dans les Actualités de Tela Botanica
mardi 18 novembre 2008, par Jean Pierre Jacob
L’herbier d’Antoine Bras, botaniste aveyronnais du 19° siècle, qui a herborisé dans le Lot, était en vente à Rodez.
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

J’avais envoyé le message suivant aux listes de discussion Tela Botanica et Tb-herbiers

Je découvre ce 16 Octobre 2008, dans la page Actualités de Tela que l’herbier d’Antoine Bras est en vente à Rodez

Je suis surpris que cet herbier, fondamental à mon avis pour le recensement de la flore de l’Aveyron ne soit pas encore intégré à un herbier public. Quelle est la réaction des tela botanistes, et spécialement des responsables d’herbier ou des Conservatoires botaniques présents sur ce forum ? Que peut-on faire pour qu’il reste consultable par des chercheurs.

Et ceci au moment où la Flore des Causses de Christian Bernard est la meilleure vente de la SBCO et vient d’être rééditée.

Je rappelle qu’Antoine Bras, médecin,(1802-1883) est l’auteur d’un Catalogue des Plantes Vasculaires de l’Aveyron paru à Villefranche de Rouergue en 1877, incontournable dans l’histoire de la Botanique Française.

On le voit présent sur une photo de groupe de botanistes p.482 du livre de Benoit Dayrat, Les Botanistes et la flore de France (éditions du Museum)

Résidant à Villefranche de Rouergue, il a herborisé dans le Lot.

Présentation de la vente

La Télévision Régionale France 3 Quercy Rouergue vient d’en faire l’annonce et une présentation ce soir : le commentaire ajoute que des musées se sont renseignés sur cet herbier qui a été retrouvé il y a un an, en parfait état , dans un grenier : 130 volumes.

Sur son blog Plantes des jardins et des chemins, Elisabeth, ce 6 Novembre indique un lien vers une video de présentation de quelques planches d’herbier commentée par Catherine Gil qui notamment raconte les circonstances de la découverte fortuite de l’herbier.

16 Novembre 2008 : des informations, en provenance du Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées

Bonjour

Vous avez été nombreux à nous informer de la vente de l’herbier Bras ce samedi 15 novembre.

Le Conseil général de l’Aveyron a mandaté le directeur des archives départementales pour faire une offre. Je ne connais pas encore le résultat de vente.

Notre position a été de privilégier l’acquisition par le Conseil général et de lui proposer un partenariat sur la conservation et l’exploitation de l’herbier.

Bien cordialement

Gérard Largier

Directeur du Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées

Syndicat mixte Conservatoire botanique pyrénéen

Vallon de Salut

BP 315

65203 Bagnères de Bigorre Cedex

Téléphone : 33 (0)5 62 95 85 34 Télécopie : 33 (0)5 62 95 03 48, cbp.gl@laposte.net

Conservatoires botaniques nationaux :

L’herbier d’Antoine Bras n’est pas resté dans la région Midi-Pyrénées. Il est sorti de France comme nous le craignions un peu.

La nouvelle dans les Actualités de Tela Botanica que nous venons de lire ce Dimanche soir.

Pour les botanistes de l’Aveyron (et du Lot) le départ de cet herbier de la région est une nouvelle pas très réjouissante.

Vers l’article de la Dépêche du 15 Novembre :le devenir de l’herbier après le décés d’A.Bras

Vers l’article de la Dépêche du 16 Novembre

18 Novembre 2008 Polémique et discussions après la vente

Elles ont été évoquées ce soir à la Télévision aux informations régionales Quercy-Rouergue avec une interview du commissaire priseur .

Vers l’article de la Dépêche du 18 Novembre

22 Novembre 2008 : les conditions de vente apparaissent contestables

Des détails sont donnés dans une lettre à Tela Botanica de Gilles Thébaut, le conservateur des herbiers universitaires de Clermont-Ferrand

1 Message
  • > > L’herbier d’Antoine Bras est vendu : il sort de France et reste en Europe / 17 novembre 2008 16:06 / par Jean Pierre Jacob

    La réaction de Louis Coubes, reçue sur ma messagerie perso : Je viens de lire sur votre trés vivant site Lot-nature/botanique des (mauvaises) nouvelles de l’herbier du Dr BRAS. L’article de la Dépêche ne semble pas en mesure de nous indiquer où il est parti ; relèverait il du secret bancaire ? va-t-il disparaitre dans les coffres de Suisse ou du Lichtenstein ? Nous devons rappeler que le patrimoine botanique n’est pas une marchandise ; tout fout le camp !!!!. Au nom des botanistes de la Société des Sciences naturelles du Tarn et Garonne, je m’associe à votre préoccupation dont vous avez fait part à Tela-botanica. (je ne sais pas manipuler leur machin interactif et électronique c’est pour cela que je ne m’adresse pas directement à eux)

    Louis Coubès

    Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...