Corbiculidés
Corbicula fluminea
Une espèce invasive.
jeudi 21 août 2008, par Jean-Jacques Lacroix
Après les méduses lotoises, les coques d’eau douce quercynoises…mais pas exclusivement bien sûr !…
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Ce bivalve invasif discret ne se révèle à la vue du promeneur, un peu observateur, que par l’amas de ses coquilles vidées de leur propriétaire par le supposé rat musqué invasif lui aussi !!!

bivalves consommés

Invasives au point de risquer l’obstruction de canaux de refroidissement dans les centrales nucléaires… ? Peut être pas tout à fait, mais leur reproduction est massive !

Introduite dans les années 80 elle se répand très rapidement.

corbicula vivante avec traces Les exemplaires vivants présentés ont été trouvés enfoncés dans 10 cm de vase à l’embouchure d’une couasne (bras mort de rivière) donc invisibles si l’on ne cherche pas…

Une photo jointe montre un atelier d’ouverture et de consommation de coques. atelier du rat musqué Il y a moins de dix ans ces ateliers ne présentaient que des restes de moules d’eau douce.

Davantage ici et

Rubriques
+ artícles de...