Vous êtes ici: Accueil * Faune sauvage du Lot : "Invertébrés". * Arachnides > Agalenatea redii et Libelloïdes longicornis
Araneidés
Agalenatea redii et Libelloïdes longicornis
Epeire de velours et Ascalaphe commun
mercredi 25 juin 2008, par Clément MENUET
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email
Et un repas ! un ! Quelle araignée nous guette sur le www (la toile quoi !) ???

P.-S.

Renseignements sur l’Ascalaphe = (Libelloides longicornis)

Renseignements sur l’Epeire de velours = (Agalenatea redii)

1/10/08. Après les remarques de Jérôme, ci dessous, et la lecture de ce lien , l’araignée photographiée se révéle être Agalenatea redii et non Araneus diadematus.

J’ai donc changé le titre de l’article avec l’accord de Clément. JPJ

5 Messages de forum
  • > > Araneus diadematus et Libelloïdes longicornis / 28 septembre 2008 10:57 / par jet
    non pas Araneus diadematus mais Agalenatea redii, l’épeire de velours. @+

    Répondre à ce message

    • > > > > Araneus diadematus et Libelloïdes longicornis / 1er octobre 2008 13:27 / par Jean Pierre Jacob
      Bonjour, Merci pour cette intervention. J’ai tenu compte de votre remarque en modifiant le titre de l’article et en rajoutant un lien vers un site contenant de nombreuses photos. Il aurait été intéressant de justifier votre détermination par des caractères précis, si possible visibles sur la photo. La détermination sur photo n’est pas toujours facile. Cordialement JPJ

      Répondre à ce message

      • > > > > > > Araneus diadematus et Libelloïdes longicornis / 1er octobre 2008 16:54 / par Jérôme

        Bonjour, L’épeire de velours (Agalenatea redii) se reconnaît facilement grâce au petit triangle entouré de blanc qu’elle porte sur la partie antérieure de l’abdomen et que l’on voit très bien à l’image. De plus elle est ici dans son biotope favori : on trouve fréquemment sa toile dans les prairies où elle utilise des ombellifère sèches pour former son cadre. Une ombelle lui sert de loge. A l’inverse l’épeire diadème ne porte pas de triangle mais une croix formée de points et se trouve plutôt au milieu des herbes denses. Espérant vous avoir convaincu.

        Jérôme

        Répondre à ce message

        • > Agalenatea redii et Libelloides longicornis. / 1er octobre 2008 20:36 / par Jean Pierre Jacob
          Bonsoir Jérôme, Vous m’avez parfaitement convaincu.J’ai modifié le titre. Merci pour votre passage et vos explications. On sera content de vous voir revenir pour discuter nos déterminations. Cordialement JPJ.

          Répondre à ce message

        • > > > > > > > > Araneus diadematus et Libelloïdes longicornis / 5 octobre 2008 21:22 / par Clément
          Dont acte, Jérome, et merci pour la rectification de mon erreur de détermination ; j’avais pourtant connaissance de la différence de biotopes de ces deux arachnes, mais je n’avais pas encore reconnu,sinon observé, l’Epeire de velours. Clément

          Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...