Vous êtes ici: Accueil * Orchidées Cartographie des Orchidées du Lot : 2008 * Ophrys 2008 > Ophrys aranifera - Ophrys araignée.
Orchidacées
Ophrys aranifera - Ophrys araignée.
mardi 18 mars 2008, par Clément MENUET
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

En avance de 2 à 3 semaines ( pour le Lot ), un premier O. aranifera , alors que les O. occidentalis semblent avoir pris du retard sur notre Causse de Sénaillac-Lauzès.

On distingue bien sur celui-ci la différence de couleur entre le champ basal et le labelle ainsi que l’angle fermé entre le plan du gynostème et celui du labelle ( 2 critères essentiels pour déterminer cette espèce).

Ophrys_ara…era101.jpg Ophrys_ara…era201.jpg

3 Messages de forum
  • > > Ophrys aranifera - Ophrys araignée. / 10 avril 2008 20:00 / par Errol
    Intéressant cette présence d’ophrys araigénes précoces dans le Lot. Est-ce régulier chaque année ? A-t-on fait des mesures de taille de labelle afin de voir dans quelle catégorie ils se rangent (7-11 mm = subsp. massiliensis ; 9-13 mm = subsp. aranifera) ? Il semble y en avoir beaucoup d’après les autres messages du forum… Voir aussi mes commentaires sur http://lotnaturegb.free.fr/botanique/spip.php ?article295 @+ Errol.

    Répondre à ce message

    • > > > > Ophrys aranifera - Ophrys araignée. / 28 avril 2008 15:07 / par Clément Menuet
      Merci, Errol, pour le commentaire ; j’apporte ici qlq précisions : Ophrys rencontré le 18 Mars, sur une pelouse sèche depuis longtemps ni pâturée ni entretenue, le seul aussi précoce cette année et non remarqué les années précédentes ; plutôt ssps. aranifera, d’une taille presque aussi grande que celle d’ un O occidentalis, de mémoire plus proche de 9-13 mm que de 7-11 mm. Clément

      Répondre à ce message

      • > > > > > > > Ophrys aranifera - Ophrys araignée. / 28 avril 2008 22:53 / par Errol
        inétressant tout ça. S’il y a vraiment des populations entières régulièrement précoces, et que leur taille est normale (à vérifier cependant de près, c.a.d.in situ avec une règle ou un pied à coulisse et sur de nombreux pieds), on se rapproche alors du phénomène du littoral de Vendée : pour peu que l’espèce y ait aussi une préférence pour Andrena thoracina, et la ressemblance avec la subsp. praecox devient très grande ! D’autant que la couleur du périanthe n’est vraiment pas un critère fort. Bref, à creuser… Errol.

        Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...