Faune sauvage blessée ou en détresse
mercredi 10 mars 2010, par Muriel Dubray
Un volet peu connu des activités de notre association : le secours à la faune sauvage blessée.
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email
Lot Nature est effectivement un centre relais pour l’accueil et le transfert de la faune sauvage blessée, recueillie par des particuliers : jusqu’à présent, il s’agit quasi-exclusivement d’oiseaux victimes de collision routière ou de choc contre une baie vitrée, d’oisillons tombés du nid ou victimes de chats…
Les particuliers, qui contactent généralement le vétérinaire le plus proche, sont redirigés vers Lot Nature qui se charge alors de prendre le relais pour assurer, grâce au concours de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, leur transfert vers le Centre de soins de Rocamadour (accueil exclusif de l’avifaune).
En effet, rappelons que la détention, l’élevage et le transport d’espèces protégées ou gibiers sont interdits ; raison pour laquelle l’ONCFS assure leur transfert.

Les autres Centres de Sauvegarde de la Faune Sauvage en Midi-Pyrénées sont ceux de Millau (Aveyron) et de Tonneins (Lot-et-Garonne) pour l’accueil de l’avifaune et des petits mammifères, et de Labruguière (Tarn) - avifaune -.

En 2009, plusieurs oiseaux nous auront été confiés, bien souvent hélas dans un état tel que leur décès s’en est suivi dans les heures qui ont suivi leur accueil, à savoir un Pigeon, un jeune Geai des chênes, une Chevêche d’Athéna, une Fauvette à tête noire et un poussin de Martinet noir.

Fort heureusement, parmi tous les oiseaux recueillis, certains auront pu être transférés à temps au Centre de soins de Rocamadour (Rapaces essentiellement).

Pour ce qui est des jeunes oiseaux, non volants ou légèrement blessés, tout en ayant pris soin de nous signaler à chaque fois auprès de l’ONCFS et avec leur accord, nous avons pu leur assurer des soins adaptés et attentifs, qui auront permis de les sauver !

Ainsi, grâce à des soins bénévoles, un jeune Pic épeiche et deux Martinets noirs auront pu être sauvés et auront pris leur envol cet été !

Alors, si jamais vous trouvez un animal sauvage blessé ou en détresse, vous pouvez nous contacter par téléphone : 05 65 22 28 12 et nous vous indiquerons la démarche à suivre.
Muriel DUBRAY
Rubriques
+ artícles de...