Vous êtes ici: Accueil * Oiseaux du Lot Les oiseaux autour de moi > Carduelis spinus le Tarin des aulnes
Tant qu’il y aura des Aulnes
Carduelis spinus le Tarin des aulnes
lundi 18 janvier 2010, par Jean-Jacques Lacroix
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Ce jour avec le beau temps une petite "escadrille" de Tarins (moins d’une dizaine) est venue inspecter les graines encore détenues par les "micro pommes de pins" des aulnes du bord de l’eau (des vergnes en Occitanie ) ;grâce à leur bec très fin et leur aptitude à se percher sur de minuscules branches et ce dans des positions vraiment acrobatiques ils peuvent consommer les très petites graines délaissées par les autres passereaux ;ils sont souvent accompagnés de mésanges et de chardonnerets acrobates et au bec fin également.

Le sur-titre de cet article n’est pas qu’une mauvaise astuce, elle peut-être considérée comme l’annonce d’une mauvaise nouvelle ;en effet depuis une vingtaine d’années les vergnes sont atteint par un champignon qui les tue en quelques années et on peut observer sur les berges ces squelettes caractéristiques d’aulnes secs.

jjL

3 Messages de forum
  • > > Carduelis spinus le Tarin des aulnes / 25 janvier 2010 00:03 / par Jean-Jacques Lacroix
    Merci Mme Clamens pour votre participation documentée.Je vois chaque année et ce plusieurs fois dans l’hiver les Tarins mais je ne les ai vus qu’une seule fois à la mangeoire où , par leur vivacité et leur nombre, ils évinçaient le menu fretin des mésanges !jjL

    Répondre à ce message

  • > > Carduelis spinus le Tarin des aulnes / 21 janvier 2010 18:49 / par Micheline Clamens
    Durant l’hiver 2008 une trentaine de tarins des aulnes fréquentaient quotidiennement la mangeoire de tournesol. C’était un ballet constant entre les cèdres où ils se perchaient et la mangeoire. Ils se déployaient et se repliaient à un rythme spectaculaire. Assidus aux graines ils les délaissèrent début avril pour décortiquer des pissenlits en fleur. Quelques jours après ils quittèrent le terrain. En 2009 ils se comportèrent de façon identique. Après avoir fréquenté quelques semaines la mangeoire, ils ont disparu durant plusieurs jours, pour réapparaître….. picorant les pissenlits ! Moins nombreux toutefois (une dizaine). A ce jour, deux seulement sont présents mais nous ne sommes qu’en janvier ! Micheline Clamens

    Répondre à ce message

  • > > Carduelis spinus le Tarin des aulnes / 19 janvier 2010 14:27 / par Daniel Pareuil
    Ils sont petits, très vifs et très opportunistes ces tarins des aulnes. Par contre le champignon pour les aulnes, c’est inquiétant.

    Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...