Vous êtes ici: Accueil * Faune sauvage du Lot : " Vertébrés" Amphibiens * Anoures > Hyla meridionalis Boettger, la Rainette méridionale
Hylidés
Hyla meridionalis Boettger, la Rainette méridionale
A comparer avec Hyla arborea, la Rainette arboricole.
dimanche 27 septembre 2009, par Jean Pierre Jacob
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

J’ai raconté ailleurs sa rencontre dans un endroit inhabituel, mais tout compte fait logique.

Voici quelques renseignements sur d’autres sites.

site 1

site 2

site 3

site 4

Quelques photos qui m’ont permis de la déterminer avec plus de précision, sachant qu’elle est présente autour de la maison, puisque nous avons entendu au printemps ses chants caractéristiques.

Hyla sur papier

Hyla sur chaise plastique 1

Hyla sur chaise plastique 2

Hyla sur chaise plastique 3

J’ai vérifié à l’aide du Guide des reptiles et amphibiens de Midi-Pyrénées de Gilles Pottier qui m’ a confirmé directement cette détermination.

Et puis si vous vous intéressez aux Amphibiens de Midi Pyrénées, donc de notre région , explorez ce blog

Le Guide des reptiles et amphibiens de Midi-Pyrénées mentionne l’existence d’une autre espèce de Rainette largement répandue en Europe, mais peu fréquente en Midi-Pyrénées, sauf "sur les contreforts du Massif Central"  : il s’agit de la Rainette arboricole, Hyla arborea , dont le chant différe ainsi que l’ornementation ("présence d’un liseré sur les flancs, avec une avancée sur le dos à hauteur de la cuisse : le dos est donc délimité")

Pour aider les lecteurs lotois du site proches du Ségala dans l’Est du département qui risqueraient plus de croiser la Rainette arboricole, nous remercions Yves Thonnerieux de nous permettre d’utiliser une de ses photos récentes, prises sur un Rubus dans la région des Dombes et publiées ce 27 Septembre 2009 sur la liste d’observation Obs Rhône Alpes.

Rainette verte YT. Dombes

3 Messages de forum
  • > > Hyla méridionalis Boettger, la Rainette méridionale / 23 septembre 2009 08:58 / par Jean Pierre Jacob

    Je ne résiste pas ce matin : en cette époque d’école nouvelle où l’on fait référence facilement à l’Histoire de l’Art, allez donc voir ce lien :

    Laissez parler le metteur en scéne au début, pour arriver aux principales scénes de Platée de Rameau, l’histoire en musique des aventures d’une nymphe grenouille qui tombe amoureuse.

    Pourquoi faut-il que la petite bête photographiée hier me fasse irrésistiblement penser aux personnages de cette piéce ?

    Répondre à ce message

    • > > > > > > Hyla méridionalis Boettger, la Rainette méridionale / 23 septembre 2009 18:14 / par Jean-Jacques Lacroix

      Hé bien moi non plus je ne résiste pas à te répondre:je ne sais pas pourquoi tu penses aux acteurs mais ta grenouille est craquante,d’une finesse et d’une distinction qui ne peuvent pas laisser indifférent !Rien à voir avec le personnage de la pièce qui ne donne pas cette image. Vraiment mignone et un rien poseuse mais une vraie délicatesse..

      amitiés jjLacroâ

      Répondre à ce message

      • > > > > > > > > Hyla méridionalis Boettger, la Rainette méridionale / 24 septembre 2009 06:55 / par Jean Pierre Jacob
        Le débat est ouvert (ou plutôt "tout vert") c’est vrai que le caractère et le costume du personnage principal de cet opéra bouffe évoquent peu l’élégance naturelle de notre petite Rainette. Ce que j’ai voulu montrer en fait avec cette video, c’est le costume des personnages de grenouilles qui tournent autour de Platée… en particulier leurs doigts qui sont bien des doigts de Rainette. Pourquoi ce choix du costumier, alors qu’il n’est pas question de grenouilles grimpant dans les arbres ?? En tout cas merci de ta réaction J.Jacques. JPJ

        Répondre à ce message

Rubriques
+ artícles de...