Vous êtes ici: Accueil * Orchidées Informations générales et actualités. > Magique..ou chimique ??
Magique..ou chimique ??
mercredi 29 juillet 2009, par Jean DAUGE
Une expérience simple mais spectaculaire a été réalisée devant nous il y a quelques semaines…
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Fleurs de Néottie

C’était en montagne, ce qui explique le décalage des floraisons. Elle concernait une Orchidée de nos sous-bois, non chlorophyllienne : la Néottie nid-d’oiseau (Neottia nidus-avis).

Passez rapidement une flamme (de briquet par exemple) sous une fleur de Néottie : une couleur vert intense apparaît quasi instantanément (voir photo).

Apparition de la chlorophylle cachée

Alors : magique ? …non : chimique ou plutôt biochimique.

Cette expérience nous plonge en fait dans une profonde réflexion scientifique…

La Néottie est une Orchidée célèbre chez les Botanistes. C’est chez elle que le grand Biologiste Noël BERNARD a découvert en 1909 la symbiose chez les Orchidées. Plus récemment elle a fait l’objet -avec d’autres taxons- d’études poussées (cf thèse de Mélanie ROY) sur la mycohétérotrophie (je rappelle d’aller voir ou revoir à ce sujet les CR du Colloque sur les Orchidées de Montpellier par JJ GUILLAUMIN sur le site de la SFO Auvergne) ;

Au départ, on peut admettre que la Néottie était une plante chlorophyllienne, c’est à dire capable de fabriquer ses propres molécules carbonées à partir du CO2 aérien en utilisant l’énergie solaire. Au cours de l’Evolution elle a "trouvé" un système différent, positif pour elle, la mycohétérotrophie : l’Orchidée tire cette fois ses substances carbonées d’un champignon, lui-même mycorhizien (= associé aux racines) avec une autre plante (ici un arbre). Ce "ménage à trois" est bénéfique pour l’Orchidée qui, en fin de compte, devient en sorte un "parasite indirect" de l’arbre..

Mais, elle a gardé les chaînes de synthèse de la chlorophylle (cf molécule complexe, aboutissement d’une série de réactions biochimiques, portée à la surface d’éléments spécialisés ou chloroplastes). Ces chaînes de synthèse aboutissent à une sorte de "cryptochlorophylle" (chlorophylle cachée), proche de la chlorophylle normale mais non fonctionnelle (d’où l’absence de couleur verte). Une simple impulsion thermique (= chaleur d’une flamme) permet de réaliser la réaction terminale donc de provoquer l’apparition de la couleur verte….

Donc, rien de "magique" là-dedans mais il est toujours impressionnant de "mettre le doigt" sur les mécanismes sophistiqués apparus au cours de l’Evolution et …de savoir les interpréter (grâce aux travaux récents des Chercheurs). Saluons encore une fois les Orchidées à ce sujet qui , à la fois par leur côté "mythique" et leur côté "économique" permettent justement à des Chercheurs du monde entier…de chercher. Cette famille de plantes est une famille unique par de nombreux aspects dans le règne végétal….à suivre….

1 Message
Rubriques
+ artícles de...