Etat de la chasse (dont le grand gibier), dans le Lot, en 1958
Texte rédigé en 1953-1954 sous l’autorité du Préfet du Lot .
mercredi 6 mai 2009, par Jean Pierre Jacob
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Monographie 46 1958

Ministère de l’Agriculture

Monographies agricoles départementales

46

Le Lot

CHAPITRE IV - PRODUCTION AGRICOLE

C. Les productions animales

13° La chasse. Gibier. - Le gibier n’est pas abondant. Toutefois le lapin forme un fond de chasse non négligeable, avec le perdreau rouge ; il y a quelques liévres, des oiseaux de passage assez nombreux (palombes, bécasses, canards, grives) et peu de sangliers.

Il n’y a pas de grands animaux.

Réserves - La Fédération des chasseurs s’est surtout attachée à créer des réserves de chasse. Ces réserves communales couvrent 25.000 hectares ; leur durée est généralement triennale.

Il n’y a pas de centre d’élevage ni de sauvetage.

Le nombre des chasseurs est de 14.720.

La chasse est banale dans 110 communes.

Il existe 215 Sociétés communales de chasseurs et 30.000 hectares de chasses particulières.

Source : page 61 de

Monographies agricoles départementales : 46 Le Lot

Editeur : La Documentation Française - 1959.

Rubriques
+ artícles de...