Vous êtes ici: Accueil * Botanique du Lot. Messicoles. > Inventaires des messicoles du Lot : appel à participation
Inventaires des messicoles du Lot : appel à participation
Les documents nécessaires à télécharger
mardi 28 avril 2009, par Lot nature
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

Depuis 2005, le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CbnPMP) coordonne un programme partenarial pour la conservation des fleurs sauvages des cultures en Midi-Pyrénées.

Ces fleurs sauvages, compagnes des cultures, naissent et vivent au rythme des plantes cultivées, annuelles dans les champs, vivaces dans les vignes et les vergers.

Elles sont originaires du bassin méditerranéen, d’Europe ou de contrées lointaines et ont trouvé, dans les cultures, des conditions de vie favorables.

Négligées ou combattues aujourd’hui, les messicoles peuvent néanmoins jouer un rôle positif dans les cultures. Elles attirent notamment de nombreux insectes pollinisateurs, mais aussi des auxiliaires de cultures comme les larves de coccinelle, grands prédateurs des pucerons. Leurs utilisations anciennes méritent également d’être redécouvertes. En effet, certaines plantes messicoles ont été utilisées pour leurs qualités alimentaires, médicinales, fourragères ou tinctoriales.
Maintenues par les pratiques traditionnelles et acceptées par l’agriculture d’hier, les fleurs sauvages ont été progressivement éliminées par les pratiques récentes de production agricole. Sensibles aux traitements herbicides, malmenées par la mécanisation, les plantes messicoles ont rapidement laissé la place à des plantes vivaces plus résistantes, plus vigoureuses et parfois envahissantes.
Ont-elles pour autant disparu ?

Encore bien présentes sur les sols maigres des Causses où l’agriculture extensive s’est maintenue, elles ont considérablement régressé dans les terres fertiles des plaines et des vallées.

Elles réapparaissent çà et là au gré de pratiques agricoles parfois favorables. Les graines restent vivantes dans le sol pendant de nombreuses années. Ces plantes peuvent ainsi survivre et parfois refleurir.

120 fleurs sauvages associées aux cultures étaient connues au siècle dernier en Midi-Pyrénées ; 101 ont d’ores et déjà été retrouvées grâce au programme.

Lot Nature a répondu favorablement au programme 2008-2010, notamment pour la partie connaissance, inventaire de ces plantes sur quelques territoires du Lot : Quercy blanc, vallée de la Dordogne quercynoise et le Causse Martel.

Nous avons besoin de bénévoles pour inventorier les cultures ; pour cela, vous pouvez télécharger plusieurs documents ci-joint ou sur les anciens articles (présentation du programme, fiche inventaire, guide des plantes messicoles du Tarn-&-Garonne).

Même si votre inventaire est loin d’être exhaustif, le fait de connaître la présence de coquelicots, Bleuet, Nielle des blés, tulipes sauvages, glaïeuls… est intéressant et pourra nous permettre de compléter votre relevé

.

Contact Lot Nature : (05.65.22.28.12 / lotnature@orangefr)

Contact CBnPMP : Jérôme Garcia (05.62.95.85.30 / cbp.jg@laposte.net)

Texte : d’après la plaquette du CbnPMP, ci-jointe

Documents joints

Rubriques
+ artícles de...