Fumariaceae
Corydalis solida
La seconde des trois discrètes…
samedi 25 avril 2009, par Jean-Jacques Lacroix
Vers le forum attaché Version imprimable de cet article Version imprimable Crear un PDF Enregistrer en PDF  Envoyer par email

La seconde des trois discrètes et hâtives aux floraisons et habitats identiques est quand même plus visible que les deux autres mais tout aussi belle.Ainsi qu’Adoxa et Isopyrum elle vit en terrain siliceux acide.

Elle possède un cousin très proche avec Corydalis cava dont la particularité est de posséder un bulbe muni d’une cavité ! Il n’est pas nécessaire ,pour le lever le doute ,de déterrer les bulbes (horreur !) ; il suffit de vérifier que les bractées florales sont échancrées chez solida et entières pour cava.

Ici photo du dessus on peut aussi remarquer le style sur les fleurs et sur la photo en dessous les styles relictuels sur les fleurs fanées ainsi que l’amorce du fruit.

Rubriques
+ artícles de...